Association internationale scientifique Roger de le Pasture - Rogier van der Weyden
Accueil
Fondée en 1967 suite à l’exposition organisée à Tournai pour commémorer le 500ème anniversaire de la mort de Roger de le Pasture, l’Association scientifique internationale Roger de le Pasture - Rogier van der Weyden s’attache à promouvoir le patrimoine artistique de la région du Hainaut et du bassin de l’Escaut, pour la période s'étendant de la fin du XIVe au début du XVIe siècle. Elle a notamment fondé un prix biannuel récompensant des mémoires de Master relatifs à l’histoire des arts figuratifs dans les anciens Pays-Bas méridionaux à l’époque bourguignonne et assuré la publication d’ouvrages relatifs à son objet. Sponsorisée par la Ville de Tournai, l’Association bénéficie également du soutien de la province de Hainaut.
Actualité
L'Association publie en ligne des mentions d'archives relatives à 668 peintres, verriers ou enlumineurs dont l'activité à Tournai est attestée du Moyen Âge à la fin de l'Ancien Régime.
A l'occasion de la parution du livre "La sculpture gothique à Tournai. Splendeur, ruine, vestiges.", écrit sous la direction de Ludovic Nys et Louis-Donat Casterman, Serge Hustache, président de l'Association, a le plaisir de vous inviter à la présentation de cet ouvrage qui fera date dans l'historiographie tournaisienne. Rendez-vous le vendredi 14 septembre à 19 heures, en l’église Saint-Nicolas, rue du Château à Tournai. Entrée libre.
L'assemblée générale de l'Association a lieu le Jeudi 28 juin à 18 heures, à la Maison Tournaisienne, Réduit des Sions, 36. Elle sera suivie par une visite des collections organisée par un de nos administrateurs, Jacky Legge, conservateur de cette institution.
Le tome 74 des Annales de la Société royale d'Archéologie de Bruxelles est paru.
L'Université libre de Bruxelles organise le 28 avril 2018 la première journée de l'Art flamand, liégeois et belge.
Le Catharijneconvent d'Utrecht expose une sélection de manuscrits produits au Moyen Age et au début de la Renaisssance dans les Pays-Bas méridionaux et conservés dans des collections publiques néerlandaises. Une occasion de revoir les feuillets d'Enschedé dont Dominique Vanwijnsberghe, administrateur de notre société, a prouvé l'origine tournaisienne.
Publié par Hannonia, le livre "Des débats pour une frontière... Entre Flandre et Hainaut : les châtellenies de Lessines et de Flobecq à la fin du Moyen Âge" de Michel Deltenre vient de sortir de presse.
Ronald Van Belle publie chez Van de Wiele un catalogue complet des monuments funéraires et commémoratifs en cuivre produits en Belgique, ainsi qu'un ouvrage de synthèse abordant tous les aspects de cette pratique artistique peu étudiée jusqu'ici.
Edité par Didier Martens et Amparo Lopez Redondo, le catalogue de l’exposition organisée par le Musée Lázaro Galdiano à Madrid analyse de manière systématique la collection de peintures de la Renaissance septentrionale qui fait la richesse de ce musée privé.
Publié sous la direction de notre vice-présidente Monique Maillard-Luypaert, le volume 14 de la série Scientia Artis se focalise sur les panneaux de l’abbatiale de Saint-Martin à Tournai que Frans Pourbus l’Ancien réalisa en 1574 à la demande de l’abbé Jean du Quesne.
La Société royale d'Archéologie de Bruxelles vous convie à la conférence de Didier Martens : Jan van Bruessel, un peintre méconnu de la fin du XVe siècle actif à Maastricht
Le volume 13 de la collection Scientia Artis vient de paraître. Sous la plume de Dominique Vanwijnsberghe, administrateur de notre fondation, et d'Eric Verroken, il remet en contexte les relations entre le scribe Guillebert de Mets, replié pour des raisons politiques à Grammont après avoir débuté sa carrière à Paris, et les enlumineurs actifs dans la vallée de l'Escaut.
Maarten Bassens (KU Leuven) et Clara Carta (Università di Bologna) remportent le Prix Roger de le Pasture 2017.
Une sculpture hennuyère du milieu du XVème siècle transférée dans l'église Sainte-Catherine de Duisburg.
Didier Martens publie dans le dernier numéro de la Revue de l'Art un article relatif à la réception de la Madone au chanoine Van der Paele de Jean van Eyck dans l'art flamand ancien ... et moderne.
L’Association déplore le décès de Roger Van Schoute, professeur d'histoire de l'art à l'UCL. Administrateur de notre société, il a mené des recherches pionnières sur le dessin sous-jacent chez Rogier. La synthèse qu'il a publiée sur le sujet avec le Pr. Van Asperen de Boer reste un ouvrage de référence. Nous présentons à son épouse Madame Monique Verboomen, à sa famille et ses amis, l’expression de notre sympathie la plus vive.
Le projet de notre association "La sculpture à Tournai (1198 - 1566)" obtient le soutien du Fonds Claire et Michel Lemay - Fondation Roi Baudouin.
Ronald Van Belle publie un inventaire des stèles funéraires médiévales et du début de la Renaissance conservées à Courtrai.
L’Association apprend avec douleur le décès de son administrateur Michel Westrade, Elle présente à sa famille, ses amis et ses proches ses plus sincères condoléances. Michel Westrade nous laisse le souvenir d’un poète inspiré, d’un conteur brillant et d’un historien du droit hors pair, dont l‘étendue des centres d’intérêt semblait sans limite. Il est déjà regretté.
Ludovic Nys publie dans les mélanges qu'Hannonia offre au Professeur Jean-Marie Cauchies à l'occasion de son soixante-cinquième anniversaire, un aperçu de la commande et de l'usage de l'orfèvrerie dans le milieu de la cour de Hainaut de 1356 à 1417.
Dominique Vanwijnsberghe publie un essai relatif à la place du livre d'heures dans dans la reconstitution stylistique des centres de production de manuscrits dans nos régions.
Les manuscrits du Séminaire de Tournai sont en ligne ! L'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, un institut indépendant du CNRS, en a déjà publié la moitié dans une version intégrale. Le reste suivra prochainement.
Léguées par Léon Despret en 1956 au musée d’Ath, deux statuettes en noyer représentant des prophètes assis et datées aux alentours de 1400 ont été dérobés au début des années 90. Une d’entre elles a refait surface en mars 2104 dans la succursale parisienne de Christie’s. En raison de la prescription et de la bonne foi du propriétaire, l’œuvre a fait l’objet d’un rachat, grâce à une intervention du Fonds Lemay de la fondation Roi Baudouin.
La version électronique d’ « Early Netherlandish Painting », l’ouvrage fondamental que Max Friedländer a consacré dans les années 1920-30 à la peinture des Pays-Bas à la Renaissance, est dorénavant accessible sur le site web du Centre d’Etudes des Primitifs Flamands dans l’édition révisée dans les années 1960-70.