Association internationale scientifique Roger de le Pasture - Rogier van der Weyden
Accueil
Fondée en 1967 suite à l’exposition organisée à Tournai pour commémorer le 500ème anniversaire de la mort de Roger de le Pasture, l’Association scientifique internationale Roger de le Pasture - Rogier van der Weyden s’attache à promouvoir le patrimoine artistique de la région du Hainaut et du bassin de l’Escaut, pour la période s'étendant de la fin du XIVe au début du XVIe siècle. Elle a notamment fondé un prix biannuel récompensant des mémoires de Master relatifs à l’histoire des arts figuratifs dans les anciens Pays-Bas méridionaux à l’époque bourguignonne et assuré la publication d’ouvrages relatifs à son objet. Sponsorisée par la Ville de Tournai, l’Association bénéficie également du soutien de la province de Hainaut.
Actualité
Daan van Heesch, lauréat du prix Rogier de le Pasture 2014, défend sa thèse de doctorat "REIMAGINING HIERONYMUS BOSCH, Receptions of a Pictorial Mode in the Habsburg World (1516-1675)" le 6 novembre 2019 à Louvain.
L'Assemblée générale de l'Association se tiendra le vendredi 20 septembre à 18H30 au Panoramique à Mont-Saint-Aubert.
Alexandre Dimov analyse dans un article publié dans le volume XL des Annales d'Archéologie et d'Histoire de l'Art une composition perdue de Rogier, une Vierge à l'Enfant connue au travers d'une dizaine de versions.
Un deuxième article de Ludovic Nys, consacré cette fois à une chapelle fondée par Guillaume de Condé dans la collégiale Notre-Dame de cette ville.
Ludovic Nys, administrateur de notre société, publie un article relatif au monument funéraire que ce prélat avait commandé pour le choeur de la cathédrale de Cambrai.
Le samedi 27 avril 2019 se déroulera la Deuxième Journée de l’Art flamand, liégeois et belge de l’Université libre de Bruxelles.
La collection Ronald Van Belle - des relevés sur papier calque de quelque six cents lames funéraires médiévales, modernes ou néo-gothiques, en pierre et/ou en cuivre - est maintenant en ligne sur le site de l'IRPA.
L'Association publie en ligne des mentions d'archives relatives à 668 peintres, verriers ou enlumineurs dont l'activité à Tournai est attestée du Moyen Âge à la fin de l'Ancien Régime.
A l'occasion de la parution du livre "La sculpture gothique à Tournai. Splendeur, ruine, vestiges.", écrit sous la direction de Ludovic Nys et Louis-Donat Casterman, Serge Hustache, président de l'Association, a le plaisir de vous inviter à la présentation de cet ouvrage qui fera date dans l'historiographie tournaisienne. Rendez-vous le vendredi 14 septembre à 19 heures, en l’église Saint-Nicolas, rue du Château à Tournai. Entrée libre.
L'assemblée générale de l'Association a lieu le Jeudi 28 juin à 18 heures, à la Maison Tournaisienne, Réduit des Sions, 36. Elle sera suivie par une visite des collections organisée par un de nos administrateurs, Jacky Legge, conservateur de cette institution.
Le tome 74 des Annales de la Société royale d'Archéologie de Bruxelles est paru.
L'Université libre de Bruxelles organise le 28 avril 2018 la première journée de l'Art flamand, liégeois et belge.
Le Catharijneconvent d'Utrecht expose une sélection de manuscrits produits au Moyen Age et au début de la Renaisssance dans les Pays-Bas méridionaux et conservés dans des collections publiques néerlandaises. Une occasion de revoir les feuillets d'Enschedé dont Dominique Vanwijnsberghe, administrateur de notre société, a prouvé l'origine tournaisienne.
Publié par Hannonia, le livre "Des débats pour une frontière... Entre Flandre et Hainaut : les châtellenies de Lessines et de Flobecq à la fin du Moyen Âge" de Michel Deltenre vient de sortir de presse.
Ronald Van Belle publie chez Van de Wiele un catalogue complet des monuments funéraires et commémoratifs en cuivre produits en Belgique, ainsi qu'un ouvrage de synthèse abordant tous les aspects de cette pratique artistique peu étudiée jusqu'ici.
Edité par Didier Martens et Amparo Lopez Redondo, le catalogue de l’exposition organisée par le Musée Lázaro Galdiano à Madrid analyse de manière systématique la collection de peintures de la Renaissance septentrionale qui fait la richesse de ce musée privé.
Publié sous la direction de notre vice-présidente Monique Maillard-Luypaert, le volume 14 de la série Scientia Artis se focalise sur les panneaux de l’abbatiale de Saint-Martin à Tournai que Frans Pourbus l’Ancien réalisa en 1574 à la demande de l’abbé Jean du Quesne.
La Société royale d'Archéologie de Bruxelles vous convie à la conférence de Didier Martens : Jan van Bruessel, un peintre méconnu de la fin du XVe siècle actif à Maastricht
Le volume 13 de la collection Scientia Artis vient de paraître. Sous la plume de Dominique Vanwijnsberghe, administrateur de notre fondation, et d'Eric Verroken, il remet en contexte les relations entre le scribe Guillebert de Mets, replié pour des raisons politiques à Grammont après avoir débuté sa carrière à Paris, et les enlumineurs actifs dans la vallée de l'Escaut.
Maarten Bassens (KU Leuven) et Clara Carta (Università di Bologna) remportent le Prix Roger de le Pasture 2017.
Une sculpture hennuyère du milieu du XVème siècle transférée dans l'église Sainte-Catherine de Duisburg.
Didier Martens publie dans le dernier numéro de la Revue de l'Art un article relatif à la réception de la Madone au chanoine Van der Paele de Jean van Eyck dans l'art flamand ancien ... et moderne.
Le projet de notre association "La sculpture à Tournai (1198 - 1566)" obtient le soutien du Fonds Claire et Michel Lemay - Fondation Roi Baudouin.
Ronald Van Belle publie un inventaire des stèles funéraires médiévales et du début de la Renaissance conservées à Courtrai.
Dominique Vanwijnsberghe publie un essai relatif à la place du livre d'heures dans dans la reconstitution stylistique des centres de production de manuscrits dans nos régions.
Les manuscrits du Séminaire de Tournai sont en ligne ! L'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes, un institut indépendant du CNRS, en a déjà publié la moitié dans une version intégrale. Le reste suivra prochainement.
La version électronique d’ « Early Netherlandish Painting », l’ouvrage fondamental que Max Friedländer a consacré dans les années 1920-30 à la peinture des Pays-Bas à la Renaissance, est dorénavant accessible sur le site web du Centre d’Etudes des Primitifs Flamands dans l’édition révisée dans les années 1960-70.